Communiqué des Bleus

Publié le juin 20, 2010 dans la catégorie Actualités

Cet après-midi, les joueurs français ont décidé du boycott de l’entraînement de l’équipe national à Knysna en signe de protestation contre l’éviction de Nicolas Anelka de la sélection. Un clash entre Patrice Evra, capitaine des Bleus, et Robert Duverne, préparateur physique, aurait mis le feu aux poudres. Un communiqué des joueurs a été rédigé et c’est le sélectionneur Raymond Domenech qui l’a lu devant les journalistes présents.

Photo : AFP

Voici le communiqué :

Par ce communiqué, tous les joueurs de l’équipe de France sans exception souhaitent affirmer leur opposition avec la décision prise par la Fédération Française de Football d’exclure Nicolas Anelka du groupe. Si nous regrettons l’incident qui s’est produit à la mi-temps du match France-Mexique, nous regrettons plus encore l’utilisation d’un évènement qui n’appartient qu’à notre groupe et qui reste inhérent à la vie d’une équipe de haut niveau. A la demande du groupe, le joueur mis en cause a engagé une tentative de dialogue, mais sa démarche est restée volontairement ignorée. De son côté, la Fédération française de football n’a à aucun moment tenté de protéger le groupe. Elle a pris une décision sans même consulter l’ensemble des joueurs, uniquement sur la base des faits rapportés par la presse. En conséquence, et pour marquer leur opposition par les plus hautes instances du football français, l’ensemble des joueurs a décidé de ne pas participer à la séance d’entraînement. Par respect pour le public venu assister à cette séance, nous avons décidé d’aller à leur rencontre de ces supporters, qui par leur présence, nous apporte un soutien sans faille. Pour notre part, nous sommes conscients de nos responsabilités, celles de porter les couleurs de notre pays, mais celles également que nous avons à l’égard de nos supporters, de leurs cadres, éducateurs, bénévoles et des innombrables enfants qui gardent les Bleus comme modèles. Pour ce qui nous concerne, nous n’oublions rien de nos devoirs. Nous ferons tout individuellement, bien sûr, mais aussi dans un esprit collectif, pour que la France, mardi soir, retrouve son honneur par une performance enfin positive.


Commentaires (8)

  1. clerx dit :

    moi cest un sport que j’aime pas , je pense que les journaliste ont pas a savoir pendant le tournoi ce qui ce passe dans les vestaires , et les joueurs ont un entraineur il pouvait dire non avant de partir si l’entraineur leur vas pas , qu’ils aprennent a etre une equipe avant de penser a leur exploit , presque aucun des joueurs jouent en france donc pour eux quel interet portent ils a la france

  2. Jean Philippe dit :

    FFF doit prendre ses responsabilités les joueurs également, l’ensemble des 23 doivent être radiés de la FFF. On repart à 0, tant pis pour les Gourcuff et autres. Il faut assumer ses actes, je ne suis pas du tout solidaire de leur geste. Les valeurs du foot ont disparu depuis longtemps, l’opinion publique semble se réveiller. Je demande également des sanctions financières pour leur apprendre la réalité. Ce phénomène est représentatif de la société actuelle, une solution, tout changer!

  3. Yvan dit :

    Messieurs Ribéry, Anelka, Evra et consort vous étiez sensés représenter la France, vous nous avez humiliés ! Rentrez chez vous jouer les gamins gatés et pourris, vous ne valez pas mieux !

  4. noppe valerie dit :

    Certains parlent d’une taupe dans le cercle très fermé de celle-ci.
    Devant la maison, notre drapeau tricolore reste et restera car tant qu’il ya de la vie il y a de l’espoir (très minime soit il !!!)
    Messieurs les joueurs reprenez vous en main et sauver notre pays de la honte.
    A vous chers amis internautes de donner votre avis

  5. Laurence dit :

    Nous voici tous – malgré nous – dans une cour d’école en folie…. Les joueurs ont-ils oublié qu’au-delà du symbole qu’ils sont supposés incarner, ces sont aussi des SALARIES avec – sinon des obligations de résultat, au moins une obligation de TRAVAIL ? Voilà un thème intéressant à tenter au bureau demain. « Je refuse de travailler car je n’aime pas mon collègue de travail »… Le monde entier n’a pas fini de se moquer de ces français, champions du Monde de la grève ! (au fait, je devrais peut-être demander à mon boss d’aligner mon salaire sur celui de Riberi ; 416 000 € par mois, si je ne m’abuse ?!).

  6. Yvan dit :

    Valérie je suis d’accord, que l’espoir de sauver la France de la honte reste jusqu’au bout, même s’il va rester taché de ce que certains « Caïds » ont fait et qui restera une honte de notre grande équipe !

  7. café au lait dit :

    JE comprend pas qu’on porte autant d’intérêt à ce sport pour petits c…. dont la seule valeur est le fric.
    Ouvrez les yeux, voilà enfin le vrai visage du football et de sa mentalité.
    Pour autant, bien que détestant le foot, j’avais été totalement charmé par l’équipe de 98. Une vrai bande de potes, sympas et brillants qui ont montré autre chose que le spectacle affligeant d’aujourd’hui. Malheureusement c’était un phénomène isolé et UNIQUE qui n’est pas près de reproduire.
    Aussi, cela m’attriste de dire ça étant moi même issus de l’immigration, mais la soi-disant « intégration » a des limites. Quand on les entend parler, j’ai l’impression de voir les mêmes qui crachent sur les flics, jettent des cailloux sur les pompiers et incendient les bus. Aucun respect de rien. Comment peut-on « croire » en des gars pour qui la France ne représente rien et qui ne pensent qu’à « niquer not’race » ??? Vive une équipe de France composés de joueurs qui se sentent français (depuis longtemps) quitte à ce qu’ils aillent qu’en 1/4 de finale !!
    Dans blac-blanc-beurre, il y a aussi blanc. Mais bien évidement celui qui ose la remarque est raciste …
    Boycottons le match de mardi et laissons tout le système footeux se noyer dans leur fric.

  8. wizireth dit :

    Une seule chose à dire affligeant!!!!!!!!

Déposer un commentaire